Lors du CHSCTA du 7 avril, seule FO a lu une déclaration liminaire sur la situation sanitaire et sur la déréglementation en marche. FO a présenté et obtenu l’adoption d’un avis (ci-dessous) sur la protection des personnels, que la FSU-CGT a également voté, mais sur lequel l’UNSA s’est abstenue.

Avis proposé par FO : « Afin d’endiguer l’épidémie, pour assurer la sécurité et protéger la santé de tous les personnels, le CHSCT académique exige la mise en place du dépistage systématique comme le préconise l’OMS, à commencer par celui des personnels ayant des symptômes et ceux ayant été en contact avec des personnes infectées, de tous les personnels travaillant dans les pôles d’accueil des enfants de soignants ou ceux s’étant rendu sur leur lieu de travail ces trois dernières semaines, ainsi que de tous les personnels à risque». Le CHSCT académique demande un dépistage généralisé aux personnels et aux élèves comme préalable à toute reprise d’activité. »