Les organisations syndicales et de jeunesse CGT Educ’action, SNFOLC, SUD Education et UNL de Charente-Maritime considèrent dans ce communiqué de presse qu’il est très prématuré d’envisager une réouverture des établissements scolaires le 11 mai prochain.