Les personnels ont subi parfois 3 réorganisations brutales du travail depuis le déconfinement. Mais le ministre ne se contente pas de provoquer le désordre dans les écoles et les établissements à grands coups de mesures contradictoires, il met aussi à profit la crise sanitaire pour avancer dans ses objectifs de remise en cause de l’école publique et des statuts des personnels (contrôle continu, télétravail, etc…) mais aussi de mise en place d’une répression syndicale inédite, cette crise est un véritable banc d’essai pour Blanquer. Les organisations syndicales de la Vienne SNFOLC, CGT éduc’action, SUD éducation appellent, dans le cadre de l’appel national, à un rassemblement devant le rectorat, mercredi 24 juin à 15h. Vous pouvez lire et diffuser le tract intersyndical de la Vienne : Le prof bashing ça suffit, nous ne sommes pas en vacances, les revendications demeurent ! Nous serons rejoints par les collègues des Deux-Sèvres pour les 3 de Melle. Les autres départements se rassembleront devant les DSDEN de leurs départements.