Pour FO, les lauréats des concours 2020 doivent être pleinement lauréats. Pourquoi changer les règles du jeu en cours de route en leur imposant a posteriori un oral à la fin de l’année de stage ?

Un accroissement sans fin de la charge de travail. Selon le ministère, cet oral ne nécessiterait pas de temps de formation dédié ! L’année de M2 est déjà trop lourde. Un tel oral, en deuxième partie d’année de stage, ne pourra que rendre cette année de stage encore plus compliquée et entraîner un accroissement des non-titularisations, déjà bien trop importantes.

Un contrôle de conformité aux attentes de la hiérarchie. Il s’agit d’un entretien professionnel destiné à contrôler des « compétences », dont « l’intégration des éléments réglementaires et institutionnels », « les compétences relationnelles, de communication et d’animation » ou même la « capacité comportementale à exercer durant toute la carrière » ! C’est une tendance lourde qui se développe depuis des années, où l’obéissance et la servilité deviennent la compétence primordiale pour les profs !

Cet oral de titularisation, arbitraire, inégalitaire, c’est la spoliation de tous les collègues du bénéfice du concours, donc du Statut !

La FNEC-FP-FO appelle à signer la pétition :

  • Abandon de l’oral de titularisation !
  • Maintien du droit à la titularisation de tous les collègues !
  • Maintien du droit au statut et des droits statutaires pour tous !