Avant même son « Grenelle », dont on est en droit de craindre les mesures plutôt que d’attendre une quelconque amélioration de nos rémunérations et de nos conditions de travail, Jean-Michel Blanquer veut mettre en place un nouveau professeur-alternant-étudiant pour huit heures de cours pour les professeurs des écoles et six heures dans le second degré avec une rémunération sous le seuil de pauvreté !

Le ministre ne prévoit rien de mieux que de reculer le concours à la fin du M2. Pendant les années de M1 et M2, l’étudiant en MEFF est contractuel pour 12 mois, il enseigne en responsabilité, il devient le bouche-trou, pas cher. Il sera obligé de se conformer aux demandes de l’institution, car la validation de son master dépend de son zèle (son expérience en milieu professionnel conférera au minimum 20 ECTS). Il sera rémunéré 865 euros brut par mois. => voir le communiqué ci-joint de la FNEC-FP FO.