Le ministère a présenté mardi 13 octobre ce qu’il ose appeler « la revalorisation des enseignants et assimilés » dans le cadre de son « Grenelle ».
Il reprend, avec quelques nouveautés, ce qu’il a présenté en début d’année 2020 – qui rappelons-le – se situaient dans le cadre du projet de réformes des retraites, toujours prête à sortir du carton du gouvernement, et toujours rejetée par les salariés.
Ces mesures, qui correspondent à une enveloppe fermée de 400 millions d’euros inscrite au Budget 2021, ne pèsent pas lourd par rapport à l’enveloppe de 7,5 milliards débloquée pour les personnels des hôpitaux (dont 900 000 fonctionnaires hospitaliers) et des EPHAD, suite à leur mobilisation.

Vous lirez notre analyse dans le communiqué de la FNEC-FP-FO avec les différents scénarios proposés : on se moque de nous ! Vous pouvez aussi consulter les documents du ministère mis à dispositions des organisations syndicales.