Après une semaine de conseils de discipline, et la réunion pendant plus de 32 h au total de 4 commissions paritaires (CAPA), aucune proposition de sanction de Madame la Rectrice n’obtient d’avis majoritaire. Mieux même, pour l’un des 4 collègues, c’est l’avis d’absence de sanction qui obtient la majorité.La tentative de faire justifier par les CAPA la volonté de sanctionner des collègues pour fait de grève et pour avoir combattu les réformes du ministre Blanquer, et en particulier les E3C  (épreuves de contrôle continu) a échoué. Le SNFOLC-86 se félicite de ce résultat issu d’un combat qu’il a contribué à mener, sans cesse, pour dénoncer toute tentative de répression de l’action syndicale.

Le SNFOLC-86 s’adresse solennellement à Madame la Rectrice : ne prenez aucune sanction pour nos 4 collègues de Melle !Aucun collègue, ni de Melle, ni d’ailleurs, ne doit être réprimé pour son action syndicale !

Vous pouvez consulter ici le communiqué mis en page.