Une nouvelle attaque est venue encore compléter l’arsenal de la loi sécurité globale, comme le dénonce le courrier de notre secrétaire confédéral, Yves Veyrier, à E. Borne, la Ministre du travail. En effet, avec 3 décrets paru ce 2 décembre, c’est bien le fichage massif des syndicats et des syndiqués qui est rendu possible, c’est insupportable !

Le SNFOLC 86 exige aussi la levée des sanctions contre les 4 de Melle et l’arrêt des poursuites contre les 3 du lycée Mauriac, et contre la camarade Sabine Raynaud, militante du SNUDI FO 34. Le SNFOLC 86 appelle à  prendre position dans les établissements pour ces collègues, dès que possible. Sur les 3 de Bordeaux, vous pouvez signer et  faire signer la pétition intersyndicale dont voici le lien (vous trouverez aussi ici la version imprimable à mettre dans votre établissement et à renvoyer au SNFOLC 86).

Le SNFOLC 86 est signataire de l’appelle à une nouvelle manifestation, demain samedi, 15h, place de l’hôtel de Ville de Poitiers, pour l’abrogation de la loi sécurité globale et des décrets du 2 décembre (fichage des syndicalistes). Cette escalade de mesures répressives doit cesser au plus vite. Vous pourrez lire ici le communiqué de la FNEC-FP-FO.