Certains collèges viennent de recevoir les documents de travail relatifs à l’autoévaluation de leur établissement. Tous les établissements seront concernés.

Sous couvert d’un « sondage » à destination des parents, des élèves et des personnels, le ministère entend faire valider par les personnels et les usagers ses pires idées.

On peut lire dans ces questionnaires notamment les propositions :

-« de mise en place de politique pédagogique et didactique dans l’établissement » (où est désormais la liberté pédagogique de chacun ?)

d’accroissement de l’autonomie de chaque établissement » (vers un brevet local sur le modèle du BAC Blanquer ?)

-« de souplesse dans l’organisation du temps de travail (vers une fin de l’EDT fixe à l’année ou vers une annualisation du temps de travail ?)

Dans le sondage à destination des parents, on leur demande d’évaluer non seulement « la quantité » mais également « la qualité des évaluations et du travail maison » demandé, donc d’évaluer les enseignants !

Pour le SNFOLC 86, ce type de questionnement est inadmissible et laisse la porte ouverte pour finir de casser nos statuts, notre métier et le caractère national de l’éducation.

Pour FO la revendication sera toujours le respect des droits des salariés, le maintien du caractère national des épreuves (brevet, bac, …).

Il nous apparaît nécessaire de prendre position collectivement ; aussi, vous pouvez contacter le syndicat pour organiser des Heures d’Information Syndicale ou pour toute autre question à ce sujet.

Pour votre panneau syndical ou pour informer vos collègues, lire et/ou imprimer le communiqué suivant :

Le communiqué du SN-FO-LC 86 sur l’autoévaluation des établissements

Vous pouvez aussi consulter ici le document de l’administration avec le questionnaire envoyé aux parents et aux élèves.