Autrefois, il y avait les MA, déjà précaires mais gérés par des règles statutaires, et puis sont venus les contractuels moins protégés, suivis des vacataires payés à l’heure encore plus corvéables et parfaitement jetables.

En cette rentrée, on voit arriver des contractuels alternants payés 600€ par mois avec pourtant toutes les contraintes d’un stagiaire.

Mais il y a pire, mais il y a toujours moins chère : sous prétexte de difficultés de gestion des contrats de remplacement (d’heures poste inscrites dans les DGH), le rectorat incite les contractuels à devenir « auto entrepreneurs » pour avoir le poste. Payés moitié moins que d’autres contractuels (il faut faire 36 h pour avoir le SMIC), ils sont jetables à tout moment, rémunérés sur facture comme…. des ramettes de papier !

Le SN-FO-LC revendique la création massive de postes statutaires, maintenant.