Le 2 septembre, E. Macron a annoncé à Marseille le lancement d’une nouvelle expérimentation: dans 50 écoles de la villes, les directeurs devront, dès la rentrée 2022, recruter les enseignants de l’école et organiser le fonctionnement et les rythmes scolaires locaux. Ce dispositif est appelé à être ensuite généralisé.

Pour la FNEC FP-FO, cette expérimentation constitue une attaque sans précédent contre l’École Publique, contre nos statuts. Fort heureusement, cette annonce n’a pas été accueillie avec enthousiasme et la majorité des écoles concernées refusent de participer à cette expérimentation et la FNEC FP-FO appelle à amplifier cette campagne de mobilisation!

Communiqué ci-joint