Les DHG tombent dans les établissements, conséquences directes des annonces de suppressions de postes, 440 à l’échelle nationale, en plus des 1800 supprimés l’an dernier. Au moment où les DGH sont dévoilées dans les établissements, il est important de rappeler (voir notre précédent message) que c’est bien 90 postes supprimés dans l’académie, dont 46 dans le second degré. Ces suppressions de postes se déclinent évidemment dans les établissements par des suppressions d’heures, de classes, de postes, par la multiplication des compléments de service et des classes bondées.

Vous pourrez lire et diffuser en lien le communiqué sur les postes du syndicat national.

Mais dans les établissements de la Vienne, avec leurs sections syndicales, les personnels protestent et se mobilisent. C’est le cas par exemple au collège du Jardin des Plantes, au collège France Bloch-Sérazin, au collège de Chauvigny ou encore au lycée Mandela.

Baisse de la DHG, suppressions de classe, compléments de service et HS imposées : contacter le syndicat immédiatement !